En passant 10 Fév

Merci à Julien Aunos pour sa chronique de Marquises dans Citizen Jazz :

« La musique d’Electric Vocuhila est une déflagration sonore, de celles qui vous irradient et se propagent dans tout votre corps. Impossible de résister à l’appel de la danse : nous sommes happés par une pulsation démentielle. Au fil du disque on entre dans une transe pour finir totalement sonné, abasourdi par tant de puissance. »

Plusieurs concerts d’Electric Vocuhila à venir :

– le 25 février au Le Zorba à PARIS ( + Qonicho B! )

– le 29 février au Festival A Vaulx Jazz à VAULX-EN-VELIN

– le 2 mars au Café Blizart à LA CHAISE-DIEU (43)

– le 3 mars à la Ferme de la Mhotte à ST MENOUX (03)

Puis du 7 au 11 mars nous serons en résidence à La Vapeur à Dijon dans le cadre de Jazz Migration, nous y jouerons le 11 en compagnie de Bagarre et JC Satàn.

En passant 14 Déc

Merci à Franpi Barriaux pour sa chronique de Marquises sur Sun Ship :

« Il y a dans la musique de Vocuhila une frénésie urbaine qui évoque le fantasme des townships survoltés d’Afrique du Sud, mais également les joyeux exutoires de la musique populaire d’Afrique de l’Ouest, celle d’un Orchestra Baobab qui aurait tourné free. […] Le goût du free, farouche et libertaire reste très présent dans Marquises […] mais le quartet cherche avant tout une transe, même mutante, au coeur de la pulsation. On y trouve de tout : des fausses routes, des clins d’oeil, des exultations électroniques, des explosions joyeuses.[…] Si on ne danse pas, c’est qu’on est mort. »

http://www.franpisunship.com/archives/2015/12/22/33101391.html

Prochain concert : Vocuhila Trio avec le trompettiste Yoann Loustalot le 6 février à 21h au Café Comptoir Colette’s à Tours.

12491843_10205909200152647_2679659922547654610_o